BEYOND THE SEA

 

Aini cherchait ce disque noir depuis toujours. Depuis que la mer avait englouti son passé ce 26 décembre 2004, jour où le Tsunami avait pris sa maison, sa famille, et emporté la collection de vinyles de son père.

Elle avait alors été adoptée par Suzanne et Daniel, Canadiens d’Alberta qui l’avaient emmenée au pays des grands arbres, où elle avait grandi en plein air, loin de la mer. Elle n’avait manqué ni de chaleur ni d’amour, mais toujours elle avait voulu retrouver cette chanson, seul vestige de son enfance indonésienne qu’elle pouvait faire revivre, le reste étant à jamais enfoui dans ses souvenirs d’enfant, ceux qui s’estompent avec les années, irrésistiblement, comme une vague sur le sable mouillé.

Chaque matin jusqu’à cet impossible jour de décembre, le père d’Aini avait glissé le disque sur son gramophone (le plus fabuleux objet de la maison) éveillant toute la famille en musique, toujours avec la même chanson, Beyond the Sea.

Encore plus que La Mer, l’originale écrite par Trenet, c’est la version de George Benson captée lors de son unique concert à Sumatra que chérissait Aini, car elle seule détenait le pouvoir de faire revivre les matins de grâce entonnés par son père. Elle lui rappelait aussi que c’est la mer qui avait tout effacé, la mer qu’elle avait du traverser pour réécrire sa vie, la mer qu’elle survolait à chacun de ses voyages pour essayer de retrouver une rare copie de cet enregistrement jamais réédité.

Sa quête l’avait menée de Portland à Brighton en passant par Tokyo, mais c’est ici à Vancouver chez Sunlittle le vieux disquaire qu’elle avait enfin retrouvé la relique, dans une caisse de bois aux rebords peints en bleu, telle un radeau posé au milieu des flots.

Aini alluma une bougie dans un verre brun, en souvenir de ses deux frères et ses parents, sortit le vinyle de sa pochette élimée, et le déposa religieusement sur la platine. Le diamant vint caresser le sillon de cire avec son crépitement habituel, celui des matins en famille, elle le ressentit jusqu’au plus profond d’elle-même, puis les premières notes, une étincelle, Benson, le sel…

Somewhere beyond the sea
Somewhere waiting for me

 

Sevy Næj
03.2017

Découvrez la bougie Sunlittle dont l’univers a inspiré l’histoire d’Aini :

Sunlittle « Beyond the sea »

35,00 

La Bougie de Mars 2017

UGS : BB1703-01 Catégories : ,
Lire la suite